Des Think Tanks sur l’économie circulaire

L'idée ? Planifier une production de matières premières directement réutilisables une fois la vie du produit terminée. Il ne s'agit donc pas d'une perte pour les entreprises comme le prônent d'autres modèles de ralentissement de la consommation, le but dans ce cas de figure n'étant pas de moins consommer mais de mieux le faire.

La perspective d'amélioration est grande dans ce domaine : L'institut d'économie circulaire rapporte que seuls 38 % des déchets municipaux sont recyclés en Europe, le volume recyclé étant de 1,1 milliard de tonnes. La France, quant à elle, est classée 10e sur la liste de la Commission Européenne sur les questions de gestion de déchets. Ellen MacArthur, célèbre navigatrice britannique, a laissé derrière elle sa carrière sportive pour créer sa fondation « Ellen MacArthur Foundation », qui promeut ce type de production. L'expérience de la vie en mer, où les ressources doivent être optimisées au maximum, l'a orientée naturellement vers une réflexion approfondie sur un possible cycle renouvelable. Elle a bâti sa conception de cette nouvelle approche du système économique sur 5 piliers :

✓ Waste is food : les déchets peuvent se transformer en nourriture, notamment grâce au compost.
✓ Diversity is strength : la diversité est une force.
✓ Energy must come from renewable sources : l'énergie doit provenir de ressources renouvelables.
✓ Prices must tell the truth : les prix doivent être réels.
✓ Thinking in terms of systems is key : penser sous forme de systèmes est fondamental.

L'Institut INSPIRE ((Initiative pour la Promotion d'une Industrie Réconciliée avec l'Ecologie et la société) promeut également l'économie circulaire. Le Think tank a bâti différents projets autour de cette thématique. Récemment, l'Institut s'est associé avec la Kedge Business School pour mettre en place une chaire « Business as Un-usual » qui a pour objectif de repenser les systèmes économiques existants et proposer des alternatives. Le 6 juin prochain, l'Institut organise une série de trois tables rondes : approche sociétale, approche économique centrée sur les entreprises et approche territoriale et politique. Le programme complet est disponible sur le site.
Les mentalités évoluant, de grandes entreprises se lancent dans la promotion de cette nouvelle manière de comprendre la production. Suez, sur son site http://www.suez-environnement.fr, propose des options à ses clients afin d'accélérer ces changements de comportements et donner une vraie place à l'économie circulaire dans leurs processus. Suez s'est fixé comme objectif d'atteindre en 2016 le ratio de 2 tonnes de déchets destinés à être valorisés pour 1 tonne de déchets destinés à être éliminés.

http://www.institut-economie-circulaire.fr/
http://www.ellenmacarthurfoundation.org/
http://www.inspire-institut.org