Laboratoires d’innovation de MASS MEDIAS

Le journalisme et la communication sont en pleine mutation. Les réseaux sociaux, les nouvelles technologies et la société globalisée ont changé la donne. Les meilleurs laboratoires d'innovation qui réfléchissent sur la mutation des mass médias se trouvent aux Etats Unis. Quelles sont leurs activités, leurs études ? Comment regroupent-ils les meilleurs professionnels du monde entier ? Voici l'analyse de deux d'entre eux : la Nieman Foundation Harvard et la J.S. Knight foundation de Standford.

NIEMAN FOUNDATION HARVARD
Identité : Il s'agit du programme de recherche internationale de journalisme, le plus ancien du monde. Plus de 1300 journalistes de 92 pays ont déjà reçu une bourse afin de pouvoir étudier et faire de la recherche pendant un an à l'université de Harvard. La mission de la fondation : "to promote and elevate the standards of journalism and educate persons deemed specially qualified for journalism."

Programmes :
1-Le Nieman Journalism Lab a pour objectif d'identifier les meilleures initiatives en termes de journalisme et les futurs modèles émergeants. Internet étant la clé du changement de paradigme, le laboratoire évolue sur une plateforme sous format de blog avec une grande place dédiée à Twitter. Trois journalistes s'attèlent à la tâche de passer au crible les tendances de la profession grâce à différents supports qu'ils ont inventé :

##"Fuego" : un choix des tweets illustrant l'actualité la plus marquante, tous visibles d'un seul coup d'œil grâce à un design intelligent;
##"Encyclo" : une encyclopédie qui regroupe tous les nouveaux acteurs (médias, entreprises liées aux nouvelles technologies, mouvements alternatifs) qui influencent la construction des nouveaux médias. Chaque page de l'encyclopédie se divise en 5 parties : un bref résumé de l'acteur en question ; ses dernières actions ou produits ; le panorama de ses alliés et ses concurrents ; un résumé de son modèle de business et les dernières analyses du Nieman Lab sur ce même acteur. Le tout en une page. http://www.niemanlab.org/

2-Les fellowship : chaque année la Fondation Nieman sélectionne 12 journalistes américains et 12 journalistes internationaux et leur offre une année de formation dans une des trois spécialités : community journalism, business journalism et journalism innovation. Ce programme fournit aux heureux élus et leur famille une bourse de 60 000 dollars pour 10 mois et couvre les frais de loyer, d'assurances santé, de scolarisation des enfants. Le journaliste peut se construire son propre programme de formation en choisissant parmi les modules proposés à Harvard qui lui sont tous ouverts. De plus, si cette personne est mariée, son conjoint a également accès à toutes les formations qu'offre le campus de Harvard.
http://nieman.harvard.edu/NiemanFoundation.aspx

3-Les études : Depuis 75 ans, la revue Nieman Reports s'interroge sur les évolutions de l'industrie du journalisme. Des articles de réflexion, d'analyse tentent de fournir des réponses à l'actualité et d'ouvrir un dialogue avec ses lecteurs afin de créer une communauté guidée par l'amour du journalisme. Tous les numéros de la revue sont disponibles gratuitement en PDF sur le site.
http://www.nieman.harvard.edu/reports.aspx

J.S. KNIGHT FOUNDATION DE STANDFORD
Identité : L'objectif général de la Knight Foundation est de développer les conditions d'une société démocratique. Les médias sont une des bases du système.
Depuis 2007, Knight a investit 150 millions de dollars en nouvelles technologies et dans des centaines de projets d'innovation dans la communication. La Fondation Knight encourage les entrepreneurs et journalistes à mettre en place de nouveaux modèles économiques d'information qui soient rentables. Depuis 1966, elle reçoit chaque année les professionnels les plus innovants grâce à une bourse d'étude plus qu'avantageuse. Les quatre aspects sur lesquels travaille la fondation sont l'innovation, l'entreprenariat, le leadership et bien entendu le journalisme.

Programmes :
Le programme de formation de leadership en journalisme a aidé plus de 100.000 journalistes et leur a ouvert des campus comme ceux de Standford, Michigan ou Harvard.

1-Knight Chairs : La fondation a créé 22 chaires qui disposent d'un budget de plus de 50 millions de dollars. Les thématiques, entre autres, sont les suivantes:http://www.knightfoundation.org/about/knightchairs/

2-Les fellowship de cette fondation ont débuté en 1966 et, depuis, plus de 900 journalistes sont passés par ce programme qui se déroule à l'Université de Standford. Les boursiers reçoivent 65 000 dollars pour un séjour de 10 mois, 4000 dollars pour les achats de livres et fournitures nécessaires, 13 000 dollars pour les frais de loyer avec une famille, de 6000 à 12 000 dollars par enfant à charge selon les âges, de 3000 à 6000 dollars de frais de déplacement pour les participants vivant habituellement en dehors des Etats-Unis. Les frais d'université et de santé sont également entièrement pris en charge.
http://knight.stanford.edu/

3- Knight Talks : sous la forme des conférences TED, des étudiants et professeurs de l'université expliquent leurs projets pour améliorer le journalisme. Marie-Catherine Beuth, journaliste du Figaro, a présenté son projet "News Concierge". Son idée est de proposer au lecteur une sélection d'informations adaptée au temps dont celui-ci dispose : "news you need for the time you have". Melissa Chan, reporter en Chine, informe des bases de la sécurité informatique pour tous les grands médias. Toutes les vidéos sont disponibles sur le site.
http://knight.stanford.edu/knight-talks/

Ces grands centres d'innovation sont une illustration de l'importance qu'accorde la mentalité américaine à la recherche. Aux Etats Unis, Eldorado du journalisme, les changements dans la communication s'amorcent dans ces laboratoires. Des leçons sont à tirer de cette manière de faire. Les Américains sont connus pour leur pragmatisme et s'ils investissent autant, c'est que le jeu en vaudra la chandelle.