√ó

Avertissement

Erreur de chargement du composant : com_tags, Composant introuvable

Conseil et Formation en management

Travail : gagner sa vie, à quel prix ?

Gagner sa vie, à quel prix ?
Lars Svendsen / Autrement
Pour tout entrepreneur ou responsable qui se bat pour arracher un CA en ces temps difficiles, toute r√©flexion sur le travail para√ģt un peu d√©plac√©e. Se battre pour survivre, oui, mais se demander ce que doit √™tre le travail, √† quoi bon ?

Toutes r√©flexions sur le travail nous servent √† aller √† l'essentiel et √† poser nos propres constats. Si son r√īle et son combat apparaissent assez clairement √† l'entrepreneur, voire assez simplement (√† tout le moins dans sa vision plus que dans son ex√©cution), il faut admettre que le salari√© a lui aussi d'envie d'aller √† l'essentiel.
Ce dernier dirait facilement à cet entrepreneur : "Pouvez- vous faire sans moi ? Alors, écoutez-moi !". Mais le salarié se cogne dans la multiplicité de ses attentes. Il est très révélateur, croyons-nous, de voir des jeunes femmes à potentiel s'épuiser dans une course harassante "pour être à l'heure" dans le travail, les résultats, la carrière, pour les enfants, le mari... Il faut en fait retrouver l'équilibre des désirs. Lars Svendsen, philosophe norvégien, se fait une spécialité de décortiquer les problèmes du quotidien. Son livre nous pousse à mettre des limites à cette question envahissante du travail pour les privilégiés qui en ont un !
Sa conclusion très personnelle nous montre qu'il n'est pas sain de rechercher des salariés "zéro drag" (sans attaches ni préoccupations personnelles). Un chapitre sur la pseudo philosophie du management éreinte la littérature managériale, assez pauvre il est vrai. Pour Svendsen on nous sert une relecture des vieux principes hippies avec un emballage corporate : non conformistes, originaux, indépendants, enjoués...
Le discours managérial très mobilisateur peut effrayer souvent. Pour autant, on ne peut prétendre que dans nos sociétés aisées, le travail soit toujours une tragédie. Il faut simplement retrouver un sens des finalités de notre vie et des moyens de trouver un équilibre. Trop attendre du travail prive de multiples sources d'enrichissement. Peut-être que l'entrepreneur devrait revenir au strict essentiel : employer des gens, les payer, les former, les respecter, sans pour autant créer un système. Back to basics.